Menu du site      visite guidée
 

 


 
LES ENFANTS SONT-ILS VRAIMENT DE PLUS EN PLUS GRANDS ?
TAILLE CIBLE ET PRÉDICTIONS DE LA TAILLE ADULTE
COMMENT MESURER SON ENFANT ?
COMMENT EVALUER LA CORPULENCE D'UN ENFANT?
LA PREMIERE COURBE DE CROISSANCE D’UN ENFANT
L’INFLUENCE DES HORMONES SUR LA CROISSANCE
LES DIFFERENTES PHASES DE LA CROISSANCE
ACTIVITES SPORTIVES ET CROISSANCE
LA FABRICATION DE L'HORMONE DE CROISSANCE
COMMENT S’APPLIQUE UN TRAITEMENT PAR HORMONE DE CROISSANCE?
VOTRE ENFANT A-T-IL COMMENCE SA PUBERTE?
VOTRE MEDECIN A-T-IL DEJA FAIT PRATIQUER UN "AGE OSSEUX"?
LES ASSOCIATIONS
LIVRES

COMMENT S’APPLIQUE UN TRAITEMENT PAR HORMONE DE CROISSANCE?

L’hormone de croissance s’administre sous forme d’injections sous-cutanées - c'est-à-dire des piqûres sous la peau - tous les jours (on laisse parfois un jour libre dans la semaine). Ces injections sous-cutanées sont faites à l'aide d'aiguilles extrêmement fines dont la longueur est en général comprise entre 5 et 8 mm. Il existe des dispositifs injecteurs que l'on appelle en général des « stylos » en raison de leur forme et des dispositifs transjecteurs grâce auxquels l'hormone de croissance est administrée sous la peau mais sans aiguille. Ces derniers dispositifs sont apparemment très séduisants mais ils n'empêchent pas que l'enfant ressente le passage du produit sous la peau. Qu'il s'agisse de dispositifs injecteurs ou transjecteurs, ce traitement n'est réellement pas douloureux et il est parfaitement bien accepté par les enfants, à la condition expresse … que les parents l'acceptent eux-mêmes. Au début, une infirmière se charge des premières injections puis elle apprend très rapidement aux parents ou bien à l'enfant lui-même à partir d'un certain âge à pratiquer ces injections qui sont extrêmement faciles à réaliser. Il faut varier dans la semaine les sites injections : au niveau des cuisses, au niveau des fesses, au niveau des bras et au niveau du ventre. Les injections se font traditionnellement le soir avant le coucher mais en réalité rien n'empêche que occasionnellement elles soient pratiquées le matin ou l'après-midi. La dose prescrite doit bien sûr être respectée mais, en cas d'erreur, les risques ne sont véritablement pas très importants. Si la dose administrée a été trop faible, il n’y aura aucune conséquence à condition que cela ne se reproduise par trop souvent ; si la dose a été trop forte au contraire, il n'y a en général pas de conséquences sauf dans de très rares cas des signes liés à une rétention dans l'organisme de sel et d'eau causée par l'hormone de croissance, c'est-à-dire des maux de tête et des oedèmes essentiellement.
En France, pas moins de six marques différentes d'hormones de croissance sont commercialisées, qui ont des noms différents mais qui sont toutes fabriquées selon des procédés similaires, avec les mêmes garanties et la même efficacité. Plusieurs autres hormones de croissance sont en expérimentation mais sont administrées aux enfants avec les mêmes garanties de sécurité. Le choix de telle ou telle hormone pour traiter un enfant dépend des indications de chaque marque, ainsi que d'autres critères propres au médecin prescripteur.
Le prix des hormones de croissance est très élevé ; on estime que l’année de traitement revient à un coût compris entre 5000 et 12000 Euros en fonction du poids de l’enfant et le l’indication du traitement conditionnant la dose. Enfin, on estime à 6000 le nombre d’enfants en traitement par hormone de croissance en France.

Quand doit-on faire l'injection ?
Chez l'enfant, l'hormone de croissance est fabriquée essentiellement la nuit. La plupart des médecins préconisent de faire les injections le soir après 18 heures, avant le dîner ou avant le coucher, afin de mimer la sécrétion naturelle qui est plus importante la nuit. En réalité, on peut être souple sur cette question d’horaire et il n’est pas nécessaire de faire les injections tous les soirs à la même heure.

Qui peut faire les injections ?
La majorité des familles (parents et enfants) apprennent à faire elles-mêmes les injections. La part active prise par l'enfant dans son traitement dépend de son âge. Il est important qu'il participe, s’il le souhaite, à la préparation et à l'injection. Il peut ainsi être plus indépendant, notamment pendant les vacances. Une infirmière est rarement nécessaire mais si la famille éprouve des difficultés, il est toujours possible de faire appel à son aide. Enfin, pour certains enfants, le moment de la piqûre peut représenter un instant privilégié avec ses parents.

Où doit-on faire les injections ?
Les injections peuvent être faites dans les cuisses, les fesses, les bras, l'abdomen, suivant la préférence de l'enfant. II est important de changer le site d'injection pour éviter l'apparition de réactions sous-cutanées que l’on appelle des « lipoatrophies » et qui peuvent empêcher le passage normal du médicament injecté dans la circulation sanguine.

Docteur, mon enfant a peur des piqûres !
Si l'enfant traité a peur des piqûres, on peut utiliser un cache-aiguille ; l’aiguille est bien là, mais on ne la voit pas. De plus, les aiguilles utilisées de nos jours sont extrêmement fines et courtes et le volume injecté très faible, ce qui permet de supprimer en grande partie la sensation douloureuse. On peut aussi envisager d’utiliser un transjecteur (voir plus haut). En dernier recours, on peut utiliser une pommade anesthésiante qu’il faut cependant appliquer au moins 1 heure avant l’injection. Cependant, dites vous bien qu’un jeune enfant est le miroir de ses parents : s’il a peur de la piqûre, ne serait-ce pas parce que vous-même n’êtes pas encore bien préparé au traitement ?

Je suis d’accord pour un traitement par hormone de croissance, … mais pas sous forme de piqûres !
Il n’y a pas à ce jour d’autre possibilité de traitement par hormone de croissance que par piqûres. Les chercheurs dans les laboratoires étudient d’autres modes d’administration, mais rien n’est encore disponible.



       
 
Notre site Internet fonctionne uniquement grâce aux visites que vous effectuez sur les annonces publicitaires présentes sur ce site. Aucune information n'est revendue pour assurer le bon fonctionnement de cet outil.