Menu du site      visite guidée
 

 


 
LES ENFANTS SONT-ILS VRAIMENT DE PLUS EN PLUS GRANDS ?
TAILLE CIBLE ET PRÉDICTIONS DE LA TAILLE ADULTE
COMMENT MESURER SON ENFANT ?
COMMENT EVALUER LA CORPULENCE D'UN ENFANT?
LA PREMIERE COURBE DE CROISSANCE D’UN ENFANT
L’INFLUENCE DES HORMONES SUR LA CROISSANCE
LES DIFFERENTES PHASES DE LA CROISSANCE
ACTIVITES SPORTIVES ET CROISSANCE
LA FABRICATION DE L'HORMONE DE CROISSANCE
COMMENT S’APPLIQUE UN TRAITEMENT PAR HORMONE DE CROISSANCE?
VOTRE ENFANT A-T-IL COMMENCE SA PUBERTE?
VOTRE MEDECIN A-T-IL DEJA FAIT PRATIQUER UN "AGE OSSEUX"?
LES ASSOCIATIONS
LIVRES

LA FABRICATION DE L'HORMONE DE CROISSANCE

Un peu d’histoire

Jusqu'en 1987, l'hormone de croissance utilisée en thérapeutique était extraite à partir d'hypophyses de cadavres. Cette récolte, coordonnée en France par l'Association France-Hypophyse, créée en 1973 par le professeur Pierre Royer, permettait de traiter un certain nombre d'enfants atteints de nanisme hypophysaire mais conduisait à restreindre les indications en raison de la pénurie.
En 1985, on apprenait que certains adultes, ayant antérieurement été traités avec cette hormone extractive dans leur enfance, étaient atteints de la maladie de Creutzfeld-Jacob. Cette maladie neurologique, rarissime par ailleurs, est liée à l'existence dans l'organisme de particules protéiques (des prions) transmises, dans ces cas particuliers, par l'injection de ce produit humain. A peu prés au même moment, il est devenu possible d’obtenir de l’hormone de croissance synthétique.
L'hormone de croissance extractive a été remplacée en totalité à partir de 1987 par les hormones biosynthétiques obtenues par génie génétique qui ne peuvent en aucun cas transmettre cette maladie.


Comment est fabriquée l’hormone de croissance ?

L’hormone de croissance est fabriquée selon la technique du génie génétique, tout comme l’insuline par exemple ou bien de nombreux vaccins. Le génie génétique consiste à détourner le métabolisme d'une cellule (en général une bactérie) au profit de la synthèse d'une substance étrangère à cet être. Tout le problème est de modifier, au niveau de ces "cellules outils", le sens du message génétique. Ce détournement est opéré au niveau de petits corpuscules cellulaires appelés ribosomes : c'est là que le message génétique, qui porte l'information nécessaire à la synthèse de la protéine, est décodé.
C'est en 1979 qu'on réussit pour la première fois à "greffer" le gène de l'hormone de croissance humaine à la bactérie Escherichia Coli. Pour réaliser cette "greffe" il a fallu partir de l'acide ribonucléique messager de l'hormone (m-ARN) présent en grandes quantités dans l'hypophyse et en faire une copie d'acide désoxyribonucléique (ADN). C'est cette copie d'ADN qui est intégrée dans le patrimoine génétique d'Escherichia Coli. L'ADN est un peu comme une très grande bibliothèque, contenant beaucoup de livres, eux-mêmes comportant un très grand nombre de mots. Le gène codant pour l'hormone de croissance est présent sur la double hélice d'ADN. L'étape suivante consiste à obtenir l'expression du gène greffé, c'est-à-dire la synthèse d'hormone dans la cellule hôte. Pour ce faire, il faut ajouter, à l'ADN correspondant à ce gène, une portion d'ADN représentant ce qu'on appelle des séquences régulatrices qui déterminent la commande ou l'arrêt du processus conduisant à la synthèse de la protéine codée par le gène. C'est ainsi que les chercheurs ont pu obtenir que ce gène humain commande effectivement la synthèse de l'hormone de croissance humaine dans les bactéries Escherichia Coli. La machinerie cellulaire de ces bactéries est complètement détournée et se met à fabriquer l'hormone de croissance en quantité industrielle. Il ne reste plus ensuite qu'à collecter cette hormone de croissance, avec la certitude qu'aucune maladie humaine n'a pu s'y glisser. Voilà pourquoi on parle d'hormone de croissance d'origine synthétique (ne comportant aucun risque de transmission de maladie telle que la maladie de Creutzfeldt-Jacob), c'est-à-dire qu'elle ne dérive d'aucun tissu humain, mais est rigoureusement identique à l'hormone de croissance naturelle.





       
 
Notre site Internet fonctionne uniquement grâce aux visites que vous effectuez sur les annonces publicitaires présentes sur ce site. Aucune information n'est revendue pour assurer le bon fonctionnement de cet outil.